Stock Produit vendu au mètre mais acheté en rouleau de 500 mètres

Bonjour,

j’achète des rouleaux de câble en 500 mètres, mais je les vend au mètre. Comment gérer mes stock dans Dolibarr pour ce type de produit ?

Merci

Pensez à faire quelques recherches sur le forum avant de publier vos questions:

voir: Vente au verre (liaison avec un autre produit)

C’est pas l’idéale dans Dolibarr a ce jour, c’est à dire, soit vos stocks ne veulent rien dire, soit c’est un processus « clique,clique,clique ».

Solution 1 :

  • activer la gestion des « Pris en charge des produits virtuels (kits) » dans la configuration du module produit.
  • Creer les deux produits
    • Produit rouleau de 500m « en achat », « hors vente »
    • Produit « Cable au mètre » "hors achat’, « en vente »
  • Dans l’onglet produit virtuel du rouleau
  • Ajouter le produit « Câble au mètre » avec une quantité de 500 et case à coché « Augmenter/Réduire le stock sur changement du stock du père »

Comme ça, quand vous rentrez un rouleau sur réception commande fournisseur (ou correction de stock) vous rentrez également 500m de câble.
Problème : Dans votre stock vous avez 1 rouleau de X € (valorisé au prix d’achat ou PMP) et 500 mètres de câble X€(valorisé au prix de vente) * 500m
Conclusion : Valorisation du stock fausse et stock qui ne veulent rien dire, car votre rouleau reste là même si vous vendez les 500m de câbles.

Solutions 2:
A partir de la version 12 avec les modules BOM et Ordre de fabrication et numero/lot serie :
Creer les deux produits

  • Produit rouleau de 500m « en achat », « hors vente », numéro de série/lot OUI
  • Produit « Cable au mètre » "hors achat’, « en vente », numéro de série/lot NON
    Dans le module BOM, créer la BOM Cable sur le produit « Cable au métre » qui consomme 1/500 (0.002) du rouleau

Quand vous rentrez un rouleau en stock (par réception commande fourn ou correction de stock) vous lui donnez un num lot/serie

Vous allez maintenant transformer votre rouleau en cables :
Création d’un OF


Lancer la production

Là, il y a un « piège », il fut se souvenir du numéro de série/lot utiliser à la réception du rouleau, sinon Dolibarr va consommer un rouleau qui n’existe pas, c’est pas un problème pour lui (pour le moment).
Ne pas oublier non plus de mettre un entrepôt de destinations pour les câbles, sinon, ils sont produis, mais nulle par dans vos entrepôts.

Et voila vous avez consommé un rouleau (identifié par son numéro) pour faire 500 mètres que vous pouvez vendre.

Peut être que demain cette opération pourra être automatisé à la réception en stock dans les futures évolution de dolibarr, ou pourquoi pas à la vente de chaque mètre.

Attention: ne pas utiliser les deux en même temps, ou alors vous savez ce que vous faites…, sinon les résultats seront très intéressants.
Dans notre cas, le rouleau est consommé pour faire 500 mètres. Donc -1 rouleau et +500 mètres.
Mais comme dans le produit virtuel « rouleau » nous avons dit de mouvementé les cables avec le père, les -1 rouleau => -500 câbles. Donc j’ai plus de rouleau et plus de cables non plus.

5 « J'aime »

merci je vais regarder ça.

Encore merci pour cette réponse détaillée !

Très détaillée la réponse, elle mérite d’être dans le wiki.
Merci

Bonjour FHenry,
merci d’avoir détaillé et éclairé le fonctionnement de Dolibarr pour ce cas particulier mais néanmoins courant pour certains métiers.
Personnellement je travaille à l’adoption de Dolibarr pour un commerce de mercerie où ce problème est courant mais que je comprends pour l’instant difficilement soluble.
La particularité de ce commerce, s’il y en a une, c’est qu’il approvisionne en rouleaux (de différentes longueurs en fonction des produits, par exemple les rubans) et qu’il vend aussi bien en rouleau entier qu’au mètre détaillé.
Je comprends donc d’après le dernier commentaire :

que le problème est difficilement soluble en 12.0.3.
En fait je pensais approvisionner des rouleaux, fabriquer, par BOM, un métrage à chaque fois qu’on ouvre un rouleau pour vendre au mètre mais continuer de vendre aussi bien le rouleau plein que le métrage détaillé.
D’après ce que je lis, cela va être le bazar dans le stock !

Dans ca cas, il ne faut produire du mètre que si on « ouvre » un rouleau.
Cela peut compliquer la tache de la personnes qui vend => d’être obliger de passé par la BOM/OF si il n’y a pas de rouleau ouvert (c’est a dire de mètre disponible en stock).
Il faut, quoi qu’il soit, affecter numéros de lot/série à chaque rouleaux entré en stock et là aussi si vous recevez 100 rouleau, créer un numéro de lot/serie par rouleau oblige à beaucoup de cliques.

Il a été question au dernier DolibarrDay d’améliorer ces modules, mais je n’ai pas plus d’information sur ces évolutions (le financement, le délais de réalisation, les fonctionnalités, etc…)

Bonjour,
J’utilise Dolibarr également pour faire (entre autre) du négoce de câble. Nous achetons des bobines de différentes longueurs et diamètres que nous coupons ensuite pour vendre à nos clients.
Si vous voulez vous pouvez me contacter en MP pour que je vous explique comment nous utilisons Dolibarr pour faire ça. Je ne sais pas si c’est la meilleure méthode mais en tout cas ça fonctionne très bien et on a une traçabilité sur toutes les longueurs et les historiques des tourets.

Bonjour,

Pourquoi ne pas rentrer le produit « au mètre », cad : 1 rouleau de 500 m sera enregistré en quantité=500 en divisant bien sur le prix par 500.

C’est ce que je fait pour du tuyau et de l’huile en vrac, et ça fonctionne très bien pour la vente au litre ou au mètre.

Si vous envoyez votre commande fournisseur Dolibarr par mail vous avez le risuqe que votre fournisseur ne comprenne pas et qu’il vous envoie 500 rouleaux ou 500 litres. Mais effectivement en l’état c’est une solution qui fonctionne trés bien, si vous n’envoyez pas votre commande fournisseur Dolibarr et que les arrondis (dû à la division) sur le HT et le TTC n’arrondissent pas dans le mauvais sens.

Bonjour,

J’ai été confronté au même problème avec des mètre carré et des plaques. Très difficile de faire comprendre au fournisseurs que vos commandes sont en m2 quand ils veulent vous vendre des plaques, j’ai du abandonner cette solution.
Avec les produits virtuels ça fonctionne très bien, par exemple si je vend un mètre d’un rouleau de 100m je déduis 1/100ème de mon rouleau et mon stock de produit parents est juste. Le stock du produit virtuel ne veut rien dire et je n’en tient pas compte à moins de le corriger manuellement à chaque réception de commande. Le module product mixer recalcule les stock de produits virtuels a chaque mouvement ce qui est très pratique surtout si vous vendez par exemple un lot de 5m, un lot de 10m et plus de la vente au mètre.
J’espère avoir été clair et pouvoir en aider certains avec ma propre expérience !

1 « J'aime »

@neutrino86
Ce module product mixer me semble effectivement très intéressant pour régler ces histoires de stock de produits virtuels.
Bien documenté, il est dommage qu’il n’y ait pas de site de démo (en tout cas je ne l’ai pas trouvé).
Cela dit, ce code mériterait d’être intégré au core de Dolibarr car sans lui, la notion de produit virtuel semble loin d’être aboutie et pose problème pour la synchronisation avec un logiciel de site de vente en ligne, par exemple.

@Zuiko
Tu es trop habitué à la flexibilité de Magento :stuck_out_tongue_winking_eye:
Mais je plussoie pour des évolutions de Dolibarr dans ce domaine…

@WebAuxilium
Argg je suis démasqué… :nerd_face:
Je suis effectivement en train de tenter de les faire causer ensembles et les différences de concept au niveau des produits peuvent être bloquants.

oula vaste sujet la communication Magento Dolibarr !!!
Du temps de fragento, j’avais commencé surtout sur la partie commande mais la j’attend car il faut vraiment que je migre sur Magento 2…

@WebAuxilium
On a dû se rencontrer sur Fragento (je n’ai pas changé de pseudo) :wink: et j’y ai joué un temps au modo.

En Magento 1 et Magento 2 c’est SOAP (V1 ou V2) qui est utilisable côté Magento. Donc tu ne perds pas ton temps à commencer en Magento 1.
De mon côté c’est la mise à jour des stocks qui m’intéresse.
Déjà, je sais faire en sorte que toute modification de stock côté Dolibarr est envoyée à Magento (à condition que le produit existe).
Maintenant je vais travailler sur l’autre sens, c’est à dire, le transfert des commandes de Magento vers Dolibarr.
Mais n’empêche que je vais me heurter tôt ou tard au problème de difficulté de correspondance entre certains produits Magento avec ceux de Dolibarr, c’est essentiellement le problème des ventes à l’unité ou par lot (au mètre, au rouleau etc…).

@Zuiko
Je te confirme que nous nous sommes rencontrés sur Fragento et que tu m’as bien aidé pour faire le site
Ayant a peu près la même problématique que toi, je n’ai jamais trouvé de solution simples pour la gestion des stock
En vue du projet de liaison Magento Dolibarr, je pars du principe que je dois pousser le stock de dolibarr vers mage (toutes les ventes ne se font pas sur le site donc stock dolibarr et celui qui est le plus proche de la réalité) et je pense procéder :

  • bundles : utilisation des Kits dans Dolibarr avec ref dolibarr = sku magento.
    L’avantage est la mise a jour du stock des produits composant le pack.
    Pour la mise à jour du stock du bundle dans Mage, l’idée est que chaque fois qu’un bundle est vendu, Doli recalcule le nombre de bundle qu’il est possible de vendre puis envoie ce nombre à Mage.
    Cette solution n’est pas du temps réel et il y a un risque de devoir annuler une commande. La solution serait que sur chaque sortie du stock d’un produit inclus dans un kit, le recalcule se fasse mais j’ai peur que se soit une usine à gaz, voir consommateur de beaucoup de ressource.

  • les configurables : création de ref pour chaque déclinaison = sku mage
    plusieurs cas de figures :
    . le produit fini est un SKU(ex bouteille monvin (uniquement sur mage) se décline en bouteille monvin 50 cl ref doli1 = sku1 mage et- bouteille monvin 75 cl ref doli2 = sku2 mage) donc la gestion de stock est facile et la maj Mage aussi
    . le produit fini est vendu en conditionnement complet (ex rouleau tissu vert) et au détail ex X mètre de tissu vert.
    J’ai déjà fait pas mal de tests et je n’ai encore pas trouvé de solution « simple » pour gérer le stock Dolibarr donc inutile de te dire que pour l’instant la maj de mage n’est pas possible.
    La seule piste qui me vient en tête est de gérer le stock en mètre. Pour déterminer le stock de rouleau est de faire un modulo de stock total en m / longueur d’un rouleau. Pour la mise à jour de mage, j’enverrai le résultat du modulo sur le sku rouleau et le stock total sur le sku metre.
    Par contre idem que pour les Bundles, il y a un risque d’annulation de commande.

Voila ou j’en suis dans mes réflexions.

Bon courage

Pour moi aussi, Dolibarr est forcément le maitre du stock et doit informer Magento.
Déjà, les entrées de stock via commandes fournisseurs sont du domaine de Dolibarr puisque Magento ne dispose pas de cette fonction nativement.
La mise à jour en temps réel du stock Magento par Dolibarr n’est pas vraiment techniquement un problème (un trigger sur modification de stock fait ça très bien) par SOAP.
C’est bien du côté des kits que ça se corse, cela comprend aussi les produits vendus sous différents conditionnements. C’est pour ça que je m’intéresse à ProductMixer s’il fait bien ce que je pense.
Les produits configurables (équivalents aux produits virtuels de Dolibarr, quand ils ne sont pas gérés en stock) ne me posent pas de problème, seuls les produits simples les composant feront l’objet d’une gestion de stock.
Il me reste à informer Dolibarr des mouvements de stock liés commandes Magento, je verrais bien ça à l’expédition.
J’ai vu un bout de code sur github qui faisait ça via SOAP à partir de Dolibarr. Je pense m’en inspirer.
Bon courage également ! :grinning:

Bonjour,

j’utilise ce module. J’y mettrai quelques bémols.

nous utilisons Dolibarr adossé à un Prestashop → E commerce. Pour simplifier la vie de nos clients (et aussi pour pouvoir vendre) on vend beaucoup de kit avec les produits qui composent le kit aussi en vente (au détail).
Et on a beaucoup de kit …

  1. Produc Mixer est franchement très lent chez nous maintenant (nous avons plusieurs centaines de « produits virtuels ») → il est actif une fois par jour pour calculer les stocks de produits virtuels puis on le désactive pour pouvoir faire les expéditions sinon c’est impossible tellement ça rallenti tout le système (MAJ de chaque produit virtuel à chaque modification de stock)

  2. Gestion des approvisionnement : quand on utilise un grand nombre de produit virtuel → on a la vision des stocks de produits virtuels mais pas de l’impacte des ventes sur le stock des produits qu’on achète. Du coup quand le volume de commande augmente, ça a un impacte très significatif sur le fonctionnement.

  3. Clairement impacter le stock virtuel des produits enfant me semble nécessaire pour que l’outil soit encore plus puissant.