Module Comptabilité en Partie Double - Compte comptable de transfert transitoire bancaire - Suisse

Hello,

Je ne confonds pas « 2 étapes » et « en partie double », mais lorsqu’on enregistre dans un compte d’attente pour retransferer dans un autre compte, ça fait deux étapes mais il y en a une qui est fictive (la transaction à travers le compte d’attente) et qui nuit à la clarté des informations comptable (obligation légale en suisse, cf. https://www.bwo.admin.ch/dam/bwo/fr/dokumente/05_Wohnraumfoerderung/51_WFG/511_Indirekt_Miete/gesetzliche_bestimmungenzurkaufmaennischenbuchfuehrung.pdf.download.pdf/gesetzliche_bestimmungenzurkaufmaennischenbuchfuehrung.pdf).

Le processus de vérification-confirmation dépend des entreprises. Il peut s’agir dune simple révision annuelle effectuée par un bénévole dans les associations, d’un processus interne de validation de chaque transaction (double regards). Bref le grand livre est modifié instantanément lorsqu’une opération est entrée dans le journal (voir vidéo Winbiz plus bas) donc soit la vérification arrive après est nécessite des extournes pour corriger, soit la correction intervient avant l’inscription dans le journal est nécessite la validation dun tiers. Dans tous les cas, le journal est l’outil central.

Dans les logiciels que j’ai le plus utilisé, on trouve:
Winbiz - https://www.winbiz.ch/fr (le plus complet)
Crésus - https://www.epsitec.ch/products/compta/ (OEM)
Banana - Banana | Logiciel de comptabilité suisse | Essayez gratuitement (très simple et principalement destiné principalement aux associations, mais je me suis arrêté à la version 8 oem, qui s’installe oem sur tout type d’OS)

Après j’ai aussi bossé sur SAGE CRM avec le module comptabilité. C’était pour une boite très spécifique et ça date de QQ années en arrière. Du coup, je connais pas la version actuelle : https://www.sage.com/fr-ch/logiciel-comptabilite/

Actuellement, je bosse avec banana 8 ou GNU cash en plus de dolibarr. Il n’y a donc pas de gestion automatique, mais avec SAGE CRM et Winbiz c’était possible.

Là je suis sur mon téléphone, mais je ferai demain des captures d’écran des opérations demandées , mais ce sera sur des logiciels plus simple (banana ou GNU cash).

Sinon vous pouvez jeter un oeil sur

les tutos Winbiz : https://helpcenter.winbiz.ch/hc/fr/sections/360004223419-Vidéos-pédagogiques-

Ou les videos banana+ (en ligne):
https://m.facebook.com/pg/bananaaccounting/videos/?ref=page_internal&mt_nav=0

Ou le tuto Sage sur la gestion des factures et des paiements clients :

Bonne soirée

Bonjour,

Dans l’attente d’une solution « Plus directe » pourriez vous m’expliquer un peu comment procéder avec cette histoire de compte d’attente ?

Merci.

1 « J'aime »

Bonjour,
Personnellement, j’ai inscrit ces comptes « transit » comme compte débiteur ou créancier, ainsi au bouclement de la transaction, le compte transit débiteur ou créancier sera équilibré.
Cette transaction n’est effectivement pas nécessaire, mais impossible à supprimer.

Bonjour @aspangaro-Easya,

Après plusieurs mois et demande d’explication à quelques collègues au fait des spécificités de la compta française, je suis toujours dans l’incompréhension.

Après vérification également, le compte d’attente me semble difficilement conciliable avec les normes internationales (us gaap et ifrs). Si ce type d’écriture est une spécificité de la comptabilité française, alors que Dolibarr se veut un logiciel international, cette question ne devrait-elle pas être reprise ?

Par ailleurs, selon ce que j’ai compris les comptes 580 et 471 sont des comptes à utiliser de manière exceptionnelle. Or dans dolibarr nous les utilisons par défaut.

Cependant, au delà de ce simple constat, je m’interroge réellement sur le sens d’utiliser un tel compte. Prenons la situation illustrée (cas d’école apparemment) ci-dessous, provenant du site m.compta-online.com :

Quel sens cela a-t-il d’utiliser le compte 580 alors qu’il s’agit d’un virement à la caisse ? Soit le compte 531 caisse de manif existe et on l’utilise, soit non.

Si vous pouviez m’expliquer le schéma d’utilisation (workflow) des comptes 471 et 580 et surtout l’importance de les utiliser peut-être pourrais-je mieux trouver un moyen de le contourner.

Bonne soirée

Bonjour à tous,

Désolé de revenir encore une fois sur le sujet, mais j’ai trouvé deux nouvelles informations sur le site de banana.ch (application comptable destinée principalement aux associations et au TPE suisses).

Bandana propose d’utiliser un compte d’attente pour les imports de fichiers externes. A priori, comme ce logiciel est quand même assez utiliser, ce devrait être valide (le conditionnel est de mise, car à titre personnel, je reste dubitatif quant à la licéité de ce procéder).

Lorsque les écritures de la caisse ou de la carte de crédit sont conservées dans des fichiers séparés de la comptabilité principale, afin de ne pas créer de duplication d’écritures dans l’importation, le compte d’attente est utilisé comme compte de contrepartie pour les paiements de la banque à la caisse ou à la carte de crédit.
Source : Le compte d'attente | Banana Comptabilité Software

Les comptes utilisés sont classés dans une rubrique :

109 Comptes d’attente

qui comprend les comptes :

1090 Comptes d’attente en monnaie
1091 Compte pour l’élaboration des salaires
1099 Compte d’attente pour des montants à clarifier

qui ne figurent pas dans les plans comptable général USAM ou PME, encore moins dans le plan comptable officiel de référence (https://www.kmu.admin.ch/dam/kmu/fr/dokumente/savoir-pratique/Finances/kmu-kontenplan-franzoesisch.pdf.download.pdf), mais bon, ces plans comptables sont des propositions conseillées que l’on peut adapter au besoin.

Bref, il me reste à poser la question @aspangaro-Easya :

Serait-il intéressant d’ajouter ces trois comptes (ou d’autres) dans le plan comptable suisse de Dolibarr… sachant qu’ils ne sont pas proposés dans les versions de référence, mais qu’ils semblent nécessaire pour faire fonctionner le module comptable ?

Bonne journée