Installation dolibarr sur mac os

Bonjour, je recherche une procédure pour installer dolibarr sur mac os. Faut il telecharger une version sur Linux et où la trouver ? faut il joindre un fichier complémentaire…? Qui a réussi une installation et pourrait m’aider à clore cette installation et à enfin utiliser Dolibarr sur mon mac. Merci

Bonjour

Pour ma part j’ai installé le package DoliMAMP qui contient tout ce qui faut notamment pour l’installer en local.
Par contre je l’ai fait il y a longtemps et ma version de mac est 10.6
bonne journée

1 « J'aime »

Petit complément rapide :
le lien https://wiki.dolibarr.org/index.php/DoliMamp_FR

et il faut rechercher le package proposé par Binami

voila

1 « J'aime »

Bonjour,

La méthode que j’ai effectué récemment:

- Télécharger MAMP : https://www.mamp.info/en/
-Télécharger la version zip de dolibarr : https://sourceforge.net/projects/dolibarr/files/Dolibarr%20ERP-CRM/7.0.1/dolibarr-7.0.1.zip/download

Décompresser le zip sur le bon dossier du MAMP.

Cordialement

1 « J'aime »

Je me permet de détailler cette méthode pour les débutants :
- télécharger et installer MAMP sur l’ordinateur (MAMP gratuit suffit)
- télécharger et décompresser Dolibarr et placer ce dossier à un endroit sûr (dans le dossier MAMP par exemple).
- Lancer MAMP, aller dans les préférences, onglet « Web Server », clicker sur la petite flèche et indiquer à MAMP le dossier « htdocs » de votre Dolibarr.
*** MAJ *** Sur les nouvelles versions MAMP, ignorer toutes les invitations d’activation « Cloud », les préférences se trouvent désormais dans le menu MAMP/Préférences
- Aller dans l’onglet « Ports » et noter le port Apache (par défaut c’est 8888).
- Valider les préférences en clichant sur « OK »
- Dans la fenetre MAMP clicker sur « Start Servers »
- Aller dans votre navigateur et taper l’adresse « localhost:8888 » sans les guillemets (remplacer le 8888 si votre port Apache est différent.
*** MAJ *** Pour utiliser Dolibarr, il faut évidement que MAMP et les serveurs soit lancés. Dans le menu MAMP/Préférences onglet Général, activer l’option « start servers » .

Bien à vous

1 « J'aime »

Merci à tous pour votre réactivité et vos réponses. Malheureusement , je n’ai pas su installer dolibarr. J’ai telechargé mamp et dolibar et apres ca devient trop complexe pour moi…c’est certainement clair pour un informaticien mais pas pour moi… Une fois sur la page de mamp ,j’ai kalconfirmation que c’est installé et APRES c’est le brouillard …
Je vais le mettre sur un pc …tant pis , j’aurai bien aimé l’avoir sur mon mac

bonjour.
L’onglet « preference » est remplacé par cloud… Du coup, je n’arrive pas à poursuivre l’installation. Auriez vous une indication pour poursuivre l’installation? Merci

Je me permet de détailler cette méthode pour les débutants :
- télécharger et installer MAMP sur l’ordinateur (MAMP gratuit suffit)
- télécharger et décompresser Dolibarr et placer ce dossier à un endroit sûr (dans le dossier MAMP par exemple).
- Lancer MAMP, aller dans les préférences, onglet « Web Server », clicker sur la petite flèche et indiquer à MAMP le dossier « htdocs » de votre Dolibarr.
- Aller dans l’onglet « Ports » et noter le port Apache (par défaut c’est 8888).
- Valider les préférences en clichant sur « OK »
- Dans la fenetre MAMP clicker sur « Start Servers »
- Aller dans votre navigateur et taper l’adresse « localhost:8888 » sans les guillemets (remplacer le 8888 si votre port Apache est différent

Bonjour, une fois dans MAMP, l’onglet « préference » est absent. Il est remplacé par « cloud ». Auriez vous une indication pour poursuivre l’installation. Merci

à initialBB

Merci pour les indications. Malheureusement l’onglet « preference » dans MAMP est remplacé par l’onglet « cloud ». Ainsi , je ne peux pas poursuivre l’installation. Auriez vous une indication pour continuer? Merci

Désolé je ne vois votre message que maintenant. En effet les nouvelles versions de MAMP poussent à utiliser leur « cloud ».

Vous pouvez ignorer tout cela, en lançant le nouveau MAMP gratuit, les préférences se retrouvent dorénavant dans le menu MAMP/Préférences.
Tout y est comme avant, avec l’ajout d’un onglet Cloud dans lequel vous pouvez désactiver ce service.

Pour les nouveaux, je suis dorénavant abonné à ce fil de discussion et comme ça je pourrais répondre plus rapidement.
J’utilise MAMP pour tester les restauration de sauvegardes et nouvelles versions de Dolibarr avant de mettre en oeuvre sur mon serveur production, donc à force je commence à connaitre la procédure…
Cordialement

1 « J'aime »

Bonjour initialsBB, et merci pour les conseils,

Je reviens à Dolibarr après quelques mois, j’avais réussi à l’installer sur un serveur, aujourd’hui j’ai réussi en local avec MAMP.
il y avait bien un message d’erreur mais j’ai écrit « root » (sans les guillemets) dans une case et ça a marché…

Question : pourrai-je installer cette base sur un serveur plus tard ? Est-ce faisable pour quelqu’un qui n’y connaît rien ?

J’ai des messages d’alerte sur une faille de sécurité :
est-il nécessaire d’installer un fichier install.lock dans le répertoire /Applications/MAMP/htdocs/adlidolibarr/documents ?
Si oui, comment faire ?

Cet autre message concerne-t-il mon installation en local ?
« Attention, votre fichier de configuration (htdocs/conf/conf.php) est accessible en écriture au serveur Web. Ceci représente une faille sérieuse de sécurité. Modifiez les permissions pour qu’il soit en lecture seule pour le compte sous lequel tourne le serveur Web et non lisible pour les autres. »

J’espère que mes questions ne sont pas trop loin d’une possibilité de réponse…

Bien cordialement

et bien sûr, je m’aperçois que je ne peux accéder à Dolibarr que si j’ouvre MAMP et que j’active les serveurs.
C’est normal ça ?
Pour l’autre base j’ai mis un raccourci dans ma barre personnelle et hop ça s’ouvre directement, ce n’est pas possible de faire la même chose en local sans réouvrir MAMP et activer les serveurs à chaque fois ?

Merci pour les réponses… je commence vraiment à zéro mais je m’intéresse…

Bonjour,

Oui, tout à fait normal. Si les serveurs Apache et mysql ne sont pas démarrés, on ne peut accéder à Dolibarr. C’est le principe de fonctionnement de Dolibarr.

Il faudrait que mamp démarre au démarrage du PC/serveur.

Frédéric

1 « J'aime »

Merci !

Oui, la procédure est prévue. Elle est décrite dans le wiki, cherche sur restauration.
D’ailleurs, met en place aussi une sauvegarde quotidienne de la base (on appelle ça un dump)

C’est recommandé, même si c’est moins grave pour un fonctionnement en local. Je ne sais pas comment le faire avec un Mac.

Même réponse qu’avant.
Bienvenue :happy:

1 « J'aime »

La solution pour ces deux questions de sécurité sont dans le sticky en haut du forum « installation sous Mac »
www.dolibarr.fr/forum/t/guide-complet-mac-installation-dolibarr-sur-mamp/29424/1 :

1 « J'aime »

La version courte :

- dolibarr peut être exécuté en local ou sur un serveur, c’est prévu comme ça.
- il faut créer un fichier vide à la racine de « document » ou à la racine des programmes.
Ce fichier doit être nommé « install.lock » sa présence est contrôlée par le core et sert à être sûr que la personne qui agit n’est pas malveillante.
- Le core contrôle aussi en permanence s’il est pas en train de se faire détourner par quelqu’un de malveillant : c’est les droits d’accès.
Sous n’importe quel OS un clic droit permet généralement de gérer ça.

La version longue : Petite parenthèse « vulgarisation scientifique » (c’est juste pour expliquer ce qu’EST dolibarr)

Un appareil électronique, c’est un tas de composants électroniques qui fonctionnent ensemble (en tout cas, ils essaient lol)
On va dire que la base c’est conduire de l’électricité pour « faire quelque chose »…« rendre service » (en tout cas, dans cet exemple c’est ce qui nous intéresse)
Rendre service ?!
oui … certains composants ont pour rôle de faire varier la physique liée à l’électricité :
- les résistances changent l’intensité (et le voltage, et la puissance, car tout est lié…)
- les bobines changent la fréquence (et le voltage, et l’intensité, car… bref vous avez compris)
- un interrupteur est une « interface homme machine » qui permet justement à l’humain d’agir sur un peu tout ça…
et des sortes de composants… y’en a plein plein, vraiment plein…

une invention « récente » c’est le transistor : c’est un « interrupteur » qui peut être actionné par d’autres composants, et qui en plus, conserve son état ON/OFF (sous certaine conditions…)

Révolution !
Tout ce petit monde peut alors interagir les uns avec les autres.
Le hic en passant, c’est que ça ne se fait pas gratuitement: il y a « déperdition » d’une partie de électricité sous forme magnétique (ça rayonne: que ça soit voulu ou non), calorifique (ça chauffe ou ça refroidi, que ça soit voulu ou non), etc… mais c’est une autre histoire…

Un « ordinateur » c’est un appareil électronique… sauf que c’est devenu tellement compliqué qu’une partie de ses propres composants ont pour job de mettre les autres d’accord.

Je rappelle que c’est de la vulgarisation vite fait, donc je prends des gros biais…

Bref …

Le bousin se mets en route quand on appuie sur ON, quand on effleure une interface prévue pour ça, quand on dit DIT GOOGLE :wink:
ça ronronne, ça bruisse, ça klaxonne (ou pas) : les partie qui sont prévues pour synchroniser les autres… synchronisent les autres.
ça c’est le BIOS.

tout le monde est chaud et prêt à bosser, sauf qu’un être humain peut pas trop interagir avec … il faut une interface: un écran (tactile ou pas) ? un clavier (ou pas) ? une souris ? un bip ? un micro ? une action/réaction quoi… un chef d’orchestre CONVIVIALE !
ça c’est l’OS (Operating System)
Qu’on l’appelle Linux, Windows, Mac ou autres dérivés (ahhhh les puristes, me dites rien, hein ! Linux est un fork d’Unix, Windows en gros aussi, Ios c’est un dérivé de Mac, Android c’est un dérivé de linux, c’est pas le sujet !..)

Et maintenant que c’est allumé … super … on « crame » de l’électricité … mais c’est pour en faire quelque chose !
Il faut donc un PROGRAMME !
là c’est fun… je sais même pas combien de langage de programmation il existe pour faire un programme: du plus intuitif au plus précis, du plus accessible au plus abstrait… tout est affaire de compromis là encore.

Pas trop perdu ?
ben les gens ont commencé à ce dire que si à la fin du 20ème … ça devient un chouille compliqué à Gérard (oui, moi je l’appelle Gérard) qui veut développer son programme pour rendre un service aux gens (un jeu … un utilitaire, un truc…) de prendre en compte TOUT ça.

Du coup 2 grosses tendances pour « tenter de simplifier »

  1. on enrobe tout ça d’une nouvelle couche, qui permet de s’en servir plus facilement (activeX, frameworks…)
  2. chacun se démerdre pour programmer un logiciel DANS le quel vont s’exécuter les autres logiciels (java, …)

ou… surprise ! un mix des deux …
(et encore … si vous saviez tout … des « couches » comme ça, y’en a pas que 2 …)

rhaaa on y était presque ! raté :happy:

Punaise j’ai envie de parler des systèmes de fichier et des mémoires de masse… mais non, on va rester light.

A partir de là j’arrête les généralités, et on parle de Dolibarr :

Dolibarr est un ensemble de scripts (programmes) écrits en PHP (le langage). C’est juste pour faire simple hein … parce que sinon il y a HTML, CSS, JVscript,…
Pour pas s’embêter avec toutes les couches d’en dessous (composants électroniques, BIOS, OS…) ce langage s’appuie sur APACHE (environnement, programmé pour chaque OS, mais qui au final, est censé faire le même taf, quelque soit l’environnement)
Sauf qu’un programme sans données … ça fait rien … donc rebelote : couche de simplification, dolibarr stock ses données dans un SGBD (System de Gestion de Base de Donnée : MySQL la plus part du temps)
Et pour le fun, dolibarr est devenu tellement « gros » qu’il est aussi organisé en « couches » :
- le core, c’est le noyau, la base
- des briques (des gros morceaux de codes réutilisés)
- les modules des programmes qui exploitent tout ça
etc…etc…

Là (SI SI ! vous allez voir!) ça devient simple :
il n’y a pas une version mac, une version windows, une version trucmuche de Dolibarr, il y a juste Dolibarr.
Ce sont les même programmes et la même manière de gérer les données QUELLES QUE SOIENT toutes les couches en dessous (enfin ça c’est un petit mensonge car il faut faire des adaptations vu que tout le monde a pas encore réussi à se mettre d’accord sur les couches du dessous…)

Parenthèse en passant: il existe des manières de distribuer dolibarr « packagées » dans l’objectif de simplifier l’accès à un utilisateur novice en informatique.
Ces packages regroupent tout ou partie des couches du dessous (LAMP, MAMP, une pré-install encore plus spécifique pour un NAS, un hébergeur particulier, etc… etc…)

Voilà en gros comment ça marche. (et c’est a peu près valable pour tous les logiciels de gestion, votre smartphone, un site internet, le central qui gère vos appels téléphonique sur votre fixe, votre GPS, votre TV, la centrale nucléaire d’à coté ou tetris, c’est même ce qui va se passer quand vous irez sur clach royal demain matin aux toilettes…)

Ici, sur ce forum, on répond à toutes les questions qui relèvent de dolibarr (enfin, on essai…)
Si c’est une couche en dessous : on veux bien aider, mais il existe d’autres forums (fora ?) pour ça, ou des gens dont c’est le métier (et encore … il y a quasiment une profession par couche, ça serait pas drôle sinon)

Et à ce moment, je me demande pourquoi j’ai perdu 1h à écrire ça… mais je trouvais ça fun :happy:
Tant pis, c’est fait donc je clique sur « poster », j’espère que ça va en éclairer certains et que ça en fera sourir d’autres :happy:

Bonsoir Yves 57 et initialsBB,
Il y a un plus d’an, j’ai installé Dolibarr en local sur Mac. Nous avions échangé à cette occasion.
Bizarrement j’ai installé la version 5.0.4 (et non pas la 8.0.4 qui avait l’air d’être la plus récente)
J’ai vu qu’il y avait eu plein de nouvelles versions puisqu’on est presque à la 12.
J’aimerais bien mettre à jour. Toujours en local…
J’ai donc téléchargé la dernière version stable (11.0.4) et après avoir fait une sauvegarde de tout ce qu’il fallait (base de donnée, documents et fichier de configuration), je ne sais pas trop comment faire, je suppose qu’il faut remplacer des dossiers par d’autres mais je ne sais pas très bien lesquels, j’ai peur de faire des bêtises et même si j’ai tout sauvegardé j’aimerais éviter le crash.
Dans le wiki je n’ai rien trouvé sur la mise à jour en local, ça fait un moment que je tourne en rond et que j’hésite à revenir poser mes questions sur ce forum. Ce n’est peut-être pas le bon moment.
Merci d’avance si l’un de vous ou quelqu’un d’autre peut m’aider
(je réponds à ce message car je n’ai pas très bien compris celui qui suit)
Cordialement.

Bonjour,

Vous télécharger le .zip de la 11.0.4
Vous le décompressez
Puis vous écraser les fichiers qui sont dans le dossier MAMP

Bonjour et merci pour le conseil, j’ai besoin d’un peu de précisions.
J’ai déjà téléchargé et décompressé la version 11.0.4 dans le dossier MAMP / htdocs / mondolibarr
Ce n’est peut-être pas le bon endroit pour décompresser ? (J’ai suivi les instructions qu’il y avait dans outils d’administration / mise à jour - extensions, mais quand on fait ça on arrive à la dernière màj de la version 5)

S’il faut bien décompresser la dernière version dans le dossier MAMP, quels fichiers dois-je ensuite écraser dans le dossier MAMP ?

Merci d’avance